image

« Je tiens à vous remercier pour ce que vous avez fait pour mon petit-fils. Grâce à vous, il a bien été aidé dans sa scolarité car il ne pouvait plus se rendre à l'école à cause de sa maladie. »
« Je vous remercie d'avoir permis à Chiara de garder une vie sociale malgré la maladie. L'école et ses amis faisant partie de ses priorités, ça lui a permis de garder le morale durant cette dure épreuve. »
« C’est un élève comme les autres, qui participe comme les autres, il lève la main, il pose des questions, oui c’est un cyber-élève, un élève à part entière. »
« Un énorme MERCIIIIIIIIIIIIII pour cette année . C’est aussi grâce à vous que notre fils a réussi tous ses examens de 3ème secondaire !!! Sans la webcam, il ne serait pas possible pour lui de suivre les cours, vu que retourner en classe n’est pas une option en ce moment… »
« Suite à une brocante organisée dans notre école au profit de votre ASBL Take Off, je souhaiterais procéder au versement du don. »
« …Là, vraiment, il y a une interaction avec la classe, il peut rester avec ses copains pendant la récré, la partie sociale est très importante. »
« Le contact avec l’école et les camarades est un des éléments incontestables qui influent sur leur moral et améliorent la qualité de la prise en charge de leur maladie. »
« Elle ne va plus à l’école, c’est l’école qui vient à elle. »
« Tous les enfants n’ont pas la même maladie mais ils ont tous le même besoin, aller à l’école, même si c’est au travers d’un écran.»
 

 

« C’est notre ami, on veut qu’il reste avec nous. Il a du mal à venir à l’école, donc on s’investit. »
« Nous pensons que ces connexions, parmi d’autres facteurs – capacité à verbaliser, à exprimer ses affects, à se défendre face à ses angoisses … –, peuvent avoir un impact sur le moral des enfants malades, et donc aussi sur leur capacité à supporter, à faire face aux soins et aux traitements parfois lourds et intrusifs. »
« Dans un premier temps, l’institutrice me faisait parvenir les feuilles de cours sans autre support, donc pas évident d’apprendre de manière pédagogique. Ensuite, il y a eu l’intervention de Take Off et ça a tout changé: cela a permis à ma fille de 6 ans, atteinte d’une leucémie, de pouvoir suivre ses cours et de garder le contact avec l’extérieur. C’était son seul moyen d’avoir une vie sociale et donc de ne pas décrocher pendant 9 mois. Elle s’est toujours sentie intégrée, les autres enfants ont pu suivre et comprendre l’évolution de sa maladie, et ils sont restés unis et, à son retour, pas de rejet. »

image

 

Take Off dans les médias

  • 1

Documents Take Off

Téléchargez ici nos documents de présentation. Merci de bien vouloir les imprimer pour les diffuser ou demandez-nous de vous envoyer des exemplaires.

Affiche

Telecharger
Brochure

Telecharger