image

Notre histoire

En 2006, constatant la détresse des enfants malades, isolés de leurs proches et coupés de la vie normale durant des mois, un trio de bénévoles (anciens d'IBM) décident de créer l’asbl Take Off.

Ils se donnent pour mission d'utiliser leurs compétences informatiques pour mettre en communication ces enfants avec leurs école qu'ils soient à l'hôpital ou à la maison.

Aujourd'hui, l'équipe se compose d'une douzaine de personnes, bénévoles et professionnels, de toutes compétences et de tout âge. De 2006 à 2015, plus de 400 enfants, 14 hôpitaux* et 230 écoles ont bénéficié des services de Take Off.

A partir de 2016, Take Off veut développer et professionnaliser ses activités.

Notre mission est d' informer tous les parents pour que tous les enfants qui en ont besoin puissent dorénavant bénéficier de Take Off !

Take Off est à ce jour la seule association offrant ce service pour l'enseignement francophone en Belgique. Une association équivalente, Bednet est active en Région flamande.

Take Off est reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et bénéficie du partenariat financier et/ou logistique de la FONDATION ENGIE, IBM, PROXIMUS, PARTENAMUT et de la LOTERIE NATIONALE.

En partenariat avec l'asbl Ecole à l'Hôpital et à Domicile, les enfants malades ont la possibilité de faire appel à la fois au système Take Off et à l'assistance complémentaire d'enseignants bénévoles.

 

* CHC Liège, CHR Liège, CHU Liège, CHU Charleroi, Hôpital Vincent Van Gogh, UZ Gent, KUL Gasthuisberg, CTR Brugmann, St Luc Woluwé, Mont Godinne, Hôpital de Menin, UZ VUB, HUDERF, Hôpital Erasme.

Nos objectifs

1) Briser la solitude

Garder le contact avec son environnement social habituel – sa famille, ses amis, sa classe – a un impact très positif sur le moral de l'enfant malade et accroît ainsi ses chances de guérison.


2) Eviter le décrochage scolaire

Se connecter avec sa classe, depuis la maison ou l’hôpital, permet à l’enfant malade de maintenir le fil du cursus scolaire. Il préserve ainsi ses chances de réussir son année et facilite sa réintégration une fois guéri.


3) Encourager la solidarité

Le contact régulier avec l'enfant absent permet aux élèves de la classe de mieux comprendre la situation et développer concrètement leur sens de la solidarité et des responsabilités.


4) Offrir un service gratuit

Grâce à la générosité de nos mécènes et donateurs, Take Off prend en charge tous les coûts: matériel, lignes internet, support, installation, helpdesk, etc...

 

 

Notre déontologie

  • Take Off n’intervient ni dans le rythme individuel des enfants ni dans le programme pédagogique des enseignants.
  • Take Off ne communique aucune information médicale relative à l’enfant à des tiers.
  • L’enfant décide quand il veut se connecter et s'il veut ou non être visible.
  • Les sessions de connexion entre l’enfant et sa classe ne sont pas enregistrées.
  • Take Off demande l'accord préalable de tous les intervenants (école, parents, enfants, hôpital, ...) avant d'installer le matériel.

 

image